Les arnaques récurrentes de Nachtmystium

Les arnaques récurrentes de Nachtmystium

Oui, désolé, on parle encore de black de metal, mais c’est pas ma faute si on a autant de sujets  croustillants dans le domaine.

On vous a déjà parlé de Batushka, qui s'était séparé pour créer deux entités du même nom. Même si c’était assez triste de voir un tel potentiel partir à la poubelle, on a quand même eu l’occasion de rigoler un bon coup. Car il arrive que les choses prennent une tournure un peu plus agaçante et surtout pour les fans. Et pour ça, on va se pencher sur Nachtmystium.  Alors, pour présenter les présenter, il s’agit d’un groupe de black metal américain créé en l’an 2000 tout  pile. Alors même si la formation est arrivée un peu après la seconde vague de black metal des  années 1990, Nachtmystium s’inspire grandement de ses fers de lance, et surtout de Darkthrone et  de Burzum, qui font partie des pionniers de ce style musical. Ces influences se retrouvent pour la  majeure partie dans les deux premiers albums du groupe, sortis en 2002 et en 2004. En revanche, les  deux albums qui vont suivre, « Eulogy IV » et « Instinct Decay » sortis un peu plus tard, vont  commencer à se différencier, en proposant un Black aux influences psychédéliques venues de  groupes comme Black Sabbath ou Pink Floyd. Et c’est à partir de ce moment-là que Nachtmystium  commence à rencontrer à certain succès. Trois autres albums s’enchainent alors, eux aussi plutôt  bien accueillis, et le groupe s’offre des tournées en partageant l’affiches avec des géants du metal  comme Opeth ou Mayhem. Bref, Nachtmystium s’offre une petite pause jusqu’en 2013, où  commence l’enregistrement d’un nouvel album.  
 

Et c’est là que les embrouilles commencent. Il faut savoir que Blake Judd, frontman du groupe et  héroïnomane notoire, s’est fait arrêter pour accusation de délit de vol. Bon, la traduction est  imparfaite, disons donc que notre ami Blake s’est fait arrêter pour vol et arnaque. De son côté, Blake  Judd blâme ce comportement par l’usage de la drogue. Il a d’ailleurs admis auparavant vendre la  guitare de son colocataire à un prêteur sur gage pour s’acheter de l’héroine. Le coloc’ parfait quoi.  D’ailleurs, avant son arrestation, le label Century Media avait offert à Blake une désintox, qui n’a  malheureusement pas porté ses fruits. Bref, en 2014, la tête pensante de Nachtmystium revient sur  le devant de la scène, en tant que revendeur d’albums et de merch de son groupe. Cependant,  quelques mois plus tard, les fans accusent Judd de retenir la marchandise qu’ils ont acheté sur sa  page facebook. D’après le musicien, ce retard viendrait de Century Media, qui ne lui aurait pas fourni  le stock de marchandise nécessaire. Et puis, alors que les fans n’ont toujours pas obtenu leurs  achats, la page facebook de Nachtmystium se ferme soudainement. Face à cela, Century Media a été  obligé de réparer les pots cassés, et d’envoyer les albums à la place de Blake, en rompant au passage  tout contrat avec ce dernier. Et là, les accusations commencent à affluer de partout. On a d’abord  Jameson, ami et musicien de Judd, qui a affirmé avoir été arnaqué par celui-ci à de nombreuses  reprises. D’autres labels et professionnels du milieu ont continué sur cette lancée, en proclamant  que le frontman de Nachtmystium n’avait jamais eu l’intention de livrer la marchandise, et qu’il  n’avait pas non plus payé pour la fabrication de celle-ci. Acculé, Judd a alors admis avoir  arnaqué ses clients, pour financer son addiction. Finalement, après quelques temps passés à la rue,  le musicien a rejoint sa famille après avoir effectué une autre désintox en 2015. Et contre toute attente, le groupe a, en 2018, sorti un autre album, "Resilient", en 2018 ; ainsi qu'un split la même année avec Leviathan. Une manière de se repentir pour Judd, qui a fait couler beaucoup d'encre par le passé, ou un moyen de soutirer encore plus d'argent auprès des fans ? Chacun a sa propre vision des faits, alors je vous laisse juge. 







 


Alban

Copyright© 2022 RAJE. Tous droits réservés.