Tropées UP le mag Alternatives Eco
Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Adam Naas, la mélodieuse mélancolie

Adam Naas, la mélodieuse mélancolie

Adam Naas, la mélodieuse mélancolie
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour contrer tous les adeptes du « C’était mieux avant », RAJE défriche la scène musicale mondiale et propose des découvertes de qualité chaque année. Cette saison musicale ne fait pas exception à la règle et a encore vu l’émergence de grands artistes. Cette semaine, RAJE vous fait découvrir l’album coup de cœur de Johann : l’EP éponyme d’Adam Naas 

Le Parisien à la voix d’or, découvert par les Inrocks Lab, nous sublime avec son premier EP Fading Away à la fois aérien, profond et poétique. L’artiste aussi discret que timide a longtemps gardé ses mélodies en tête avant de les faire écouter à une amie. Elle-même, entremetteuse de son début de carrière, amènera les chansons aux oreilles d’un manager. De là, débute la carrière d’Adam Nass l’amenant aujourd’hui à signer chez une Major.

Ce musicien autodidacte, qui a failli s’appeler l’aigle noir en hommage à Barbara, propose une musique à la frontière de la pop, de l’électro et de la soul. Un album dans l’éther et l’épure qui peut rappeler certaines ambiances de Portishead ou The XX. Depuis son enfance, Adam Naas accorde une réelle importance à la voix, lui qui a été influencé par Nina Simone, Ella Fitzgerald, Lauryn Hill ou encore James Blake.

Adam Nass a sorti son premier EP en septembre dernier à la mélodie envoûtante et à la mélancolie plutôt poignante. Cela lui a notamment permis d’assurer la première partie d’AaRON, salle Pleyel à Paris. Un artiste à suivre de près en attendant le premier album …

Johann Guérin

 

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS