Tropées UP le mag Alternatives Eco
Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Quand le second degré de Vald a failli l’amener au tribunal…

Quand le second degré de Vald a failli l’amener au tribunal…

Quand le second degré de Vald a failli l’amener au tribunal…
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rappeur d’Aulnay-sous-bois Vald a posté une photo de lui avec le maillot du PSG au Stade Vélodrome. Cette petite blague n’a pas plu à la mairie de Marseille, ni à Arema, la société qui gère le fameux stade marseillais.

Sacré Vald ! Le rappeur de banlieue parisienne a réussi à provoquer un tollé avec une photo postée sur son compte Instagram. On le voit poser avec un maillot du PSG dans les gradins du stade Vélodrome avec en prime cette légende : « Alléééééééé L’OM ! ». En deux jours, plus de 35 000 personnes ont aimé cette photo et près de 1700 l’ont commentée. Le rappeur de banlieue parisienne voulait troller les supporters marseillais et ça n’a pas loupé. Cette boutade a suscité la colère et le ressentiment des supporters qui n’ont pas compris le second degré du rappeur. Ce qui lui vaut au moins la palme d’or de l’apparition de l’insulte « fils de p**e » dans les commentaires !

Alléééééééé L’OM !

Une publication partagée par Vald Sullyvan (@valdsullyvan) le

Plus sérieusement, il y a un vrai problème auquel est confronté le rappeur. Arema, la société qui gère le stade Vélodrome souhaite le poursuivre en justice car il n’a pas demandé l’autorisation de tourner une vidéo. En effet, Vald aurait profité de son passage au Vélodrome pour filmer quelques images. Cependant, le rappeur est venu pour le tournage d’une vidéo promotionnelle du festival Marsatac, où il s’est donné en concert samedi dernier, et non pas pour un clip personnel. L’organisation du festival avait bien demandé l’autorisation au stade et à la mairie. Après cette polémique, l’association Orane qui organise le festival a choisi de ne pas diffuser la vidéo pour éviter de compromettre la prochaine édition de Marsatac qui fêtera ses 20 ans.

En attendant, Vald n’a plus qu’à dire Bonjour pour se faire pardonner.

 

Claire Grazini

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS