Golden Years /// Spécial Trip Hop

17 février 2022

GOLDEN YEARS SPECIAL TRIP HOP

 

OU EST PASSE LE TRIP HOP ?

 

PLAYLIST

 

MASSIVE ATTACK Unfinished Sympathy

TRICKY Hell Is Round The Corner

PORTISHEAD Glory Box

MORCHEEBA Trigger Hippie

DJ SHADOW Midnight in a perfect world

HOOVERPHONIC Mad ABout You 2000

MASSIVE ATTACK ANgel

TRICKY Christian Sands 1996

LOVAGE Book Of The Month 2001

TRICKY Evolution, Revolution, Love 2001

 

Le Trip Hop est un mouvement musical qui a secoué l'angleterre durant les années 90. On peut le considérer comme une forme

de fusion entre hip hop, racines post punk, musique électronique, soul et pop. Il se trouve que cette scène est née aux 

alentours de Bristol dans le sud ouest de l'angleterre. Ville portuaire jouant un rôle important dans le domaine maritime 

britannique.

Le trip hop, conjuguant le "trip", c'est à dire le voyage mais aussi le voyage dans une vision plus métaphorique et en rapport

avec des substances prohibées. C'est donc un hip hop psychédélique, alternatif, couvert de convulsions post punk

so british mais aussi gorgé de feeling soul que le mouvement propose.

Où est le trip hop aujourd'hui ? A t'il disparu ou est il partout ?

En tout cas à l'origine de ce mouvement d'une durée de vie courte mais essentiel se trouve Massive Attack.

Massive Attack est un groupe musical britannique, originaire de Bristol, précurseur de la musique trip hop.

 Il se compose, à l'origine, de Robert Del Naja (3D), Grant Marshall (Daddy G) et Andrew Vowles (Mushroom).

 Le style du groupe est en constante évolution : au début proche du hip-hop, du groove, voire de la soul,

 il aborde par la suite la musique électronique, et un son plus électrique à la fin des années 1990. 

Chaque album est enrichi par de très nombreuses collaborations et la participation systématique de Horace Andy.

 

Le groupe collabore également avec le musicien Adrian Thaws (Tricky)

 

Nous allons commencer cette émission avec Massive Attack, et un extrait de leur premier album Blue Lines, Unfinished Symptahy,

paru en 1991 avec un sample du Mahavishnou Orchestra, groupe fameux de jazz fusion des années 70, et porté par la voix 

splendide de Shara Nelson et la soul mélancolique qu'elle injecte dans le titre. Nous enchainerons avec un certain Adrian

Thaws dont nous avons parlé plus tôt, sous son nom de Tricky (et non plus le tricky kid de Massive Attack) et pour lui aussi 

c'est un extrait de son premier solo, Maxinquaye. Le morceau s'appelle Hell Is Round The Corner, groove sur un sample

du Ike's Rap d'Isaac Hayes, qui, on le verra, va jouer un rôle prépondérant dans cette fondation du genre. Tricky est alors 

accompagné de sa compagne Martina Topley Bird et sa voix incroyable et le titre comme l'album voient le jour en 1995. Tricky

va donner un aspect sombre et expérimental au trip hop, et en devenir d'une certaine façon l'icone.

 

Portishead est un trio issu de la ville de Portishead dans le sommerset, à 20 km de Bristol. 

Les membres du groupe sont :

 

Geoff Barrow : claviers, samples, batterie, guitare

Beth Gibbons : chant, guitare, claviers

Adrian Utley : guitare, basse, claviers

 

Je vous parlais précédemment du Ike's Rap d'Isaac Hayes, qui va de nouveau servir de base au titre Glory Box de Portishead

que nous allons écouter, extrait de Dummy, leur premier album de 1994. Ils vont apporter au trip hop un côté

presque jazz, tout en restant attachés au hip hop, à la musique électronique et à la soul qui restent la base

du style en y apportant une dimension symphonique qui prendra toute son ampleur sur leur album live. 

Mais d'ailleurs le mouvement existe t'il vraiment ou est il une fois de plus une invention des médias UK 

dans la mesure où les groupes sont aussi proches que différents comme ce fut aussi le cas du grunge par exemple à la même

époque. Bref, le trip hop, musique hymne de la génération X, celle aussi de Nirvana, composée d'individus nés entre

1964 et 1980, comme votre serviteur. Le trip hop et le grunge symboles de cette génération perdue et aujourd'hui oubliée

tant on se focalise sur les boomers (nés entre 45 et 64) et les millenials nés après 80. Une génération

désenchantée comme le chantait Mylène Farmer, ce que l'on retrouve bien dans le trip hop. Après Portishead on découvre 

une facette très différente du trip hop avec Morcheeba et leur Trigger Hippie beaucoup plus léger, soul et funky.

Un trigger hippie sorti en 1996, l'année de sortie du premier album du groupe, who can you trust ? 

On se laisse porter par la douce voix de skye edwards. 

 

Dj shadow dans une émission sur le trip hop ? Mouais, bizarre, non ? Déjà Josh Davis est américain, de Californie même.

Il est connu comme un des piliers du hip hop expérimental, mais il a des liens avec le trip hop

déjà en terme de période, nous sommes en 1996  et il vous suffit d'écouter ce superbe Midnight in a perfect world extrait 

de son premier album endtroducing, plein de hip hop et de soul trippée pour comprendre. Le titre de Shadow sera suivi par le 

Mad About You des belges Hooverphonic, paru en 2000 et extrait de leur album The Magnificent Tree sous forte influence 

Portishead. 

 

On en revient aux pionniers de Massive Attack qui opèrent une mue de plus en plus électronique, notamment avec l'album 

Mezzanine, paru en 1998 et ce splendide "angel' ou la voix d'Horace Andy, chanteur reggae jamaicain présent sur tous 

les albums du groupe, vient se heurter à un mur du son menaçant, à la fois par une forme de drone électro et une

guitare plus violente qu'a l'accoutumée. 

On prend ensuite des nouvelles de Tricky, de plus en plus sombre et névrosé qui en 1996 pond ce chef d'oeuvre de 

trip hop angoissante et expérimentale au possible qu'est pre-millenium tension. J'ai choisi Christiansands, un des

singles, mais aussi un des titres les plus abordables du disque, qui, aujoud'hui encore, reste avant-gardiste

 

il était logique que le phénomène trip hop finisse par influencer des acteurs issus du hip hop après s'en être lui même 

inspiré. C'est le cas avec Lovage, projet un peu fou initié par le dj hip hop américain d'origine japonaise Dan The automator

qui réunit au micro rien de moins que Jennifer Charles et le génie fou Mike Patton (Faith no More, Mr Bungle). "Book of

the month" tiré de l'unique album du trio publié en 2001, me paraît une belle illustration de ce que l'on pourrait

appeler du post-trip hop. 

On se quitte avec Tricky qui reste pour moi le représentant le plus passionnant du trip hop, et son Evolution revolution Love 

paru en 2001 sur son album Blowback, qui le voit flirter avec des sonorités plus rock, sans renier ses racines.


Copyright© 2022 RAJE. Tous droits réservés.