Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Eminem sort de son silence pour clasher Donald Trump

Eminem sort de son silence pour clasher Donald Trump

Eminem sort de son silence pour clasher Donald Trump
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis que Donald Trump s’est lancé dans la course à la Maison Blanche, on ne compte plus le nombre d’artistes qui se sont dressés contre lui. A moins d’un mois des élections présidentielles aux Etats-Unis, Eminem sort du silence pour nous offrir un freestyle où il s’en prend violemment au businessman américain.

Mercredi 19 octobre, Marshall Mathers a posté sur Twitter une vidéo de 8 minutes où il critique vivement le candidat républicain et ses électeurs. Dans Campaign Speech, le rappeur décrit Trump comme  un homme « imprévisible […] qui n’a réponse à rien ».

« Considère moi comme un homme dangereux/Mais tu devrais avoir peur de ce foutu candidat/Tu dis que Trump n’embrasse pas de c** comme une marionnette/Car il finance sa campagne avec sa propre thune/Et c’est ce que tu veux?/ Un p***** de canon émoussé avec sa main sur la gâchette?/Qui n’a de compte à rendre à personne ?/Super idée. »

Eminem en profite également pour apporter son soutien au mouvement Black Lives Matter qui défend les Afro-américains face aux violences policières dont ils sont victimes. Le rappeur de 44 ans fait référence à George Zimmerman, l’homme qui a abattu Treyvor Martin en 2013 ainsi qu’au policier Daniel Pantaleo qui avait étouffé Eric Garner.

« Je vais donner une leçon à Daniel Pantaleo sur la force et les points de pression/ Et je vais habiller George Zimmerman avec une robe orange fluo et des talons de douze pour s’adresser à la cour avec une cible dans le dos, et sur son torse/Ou le laisser sur le pas de la porte du père de Trayvon comme cadeau. »

Pourtant Donald Trump et Eminem n’ont pas toujours été ennemis comme le rappelle le média MotherJones. En 2004, l’homme politique avait fait une apparition pendant une soirée organisée par le rappeur pour le lancement de son parti Shady. « Quand le parti Shady m’a appelé et m’a expliqué qu’il allait y avoir une convention, je leur ai dit qu’il fallait que ça soit un gros truc, et qu’il fallait que ça soit ici à New York. Car c’est la meilleure ville du monde. N’est-ce pas? Bien sûr que j’ai raison. J’ai toujours raison. Je suis Donald Trump, j’ai toujours raison. Et je sais reconnaître un gagnant quand j’en vois un. Slim Shady est un gagnant. Il est intelligent, il a des couilles et il a le vote de Donald Trump ! » avait-déclaré l’homme politique.

Quoi qu’il en soit avec ce nouveau morceau, le king de Detroit nous prouve qu’il est bel et bien de retour. L’artiste qui vient de fêter ses 44 ans travaille actuellement sur son 9e album.

Ashley TOLA

 

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS