Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Les contrats d’exclusivité vont-ils tuer le streaming ?

Les contrats d’exclusivité vont-ils tuer le streaming ?

Les contrats d’exclusivité vont-ils tuer le streaming ?
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Une tendance s’est dessinée ces derniers mois, et tend à s’amplifier. Les exclusivités d’albums proposées par les plateformes de streaming, comme par exemple « Lemonade » de Beyoncé, uniquement sur Tidal, ou « Blond » de Frank Ocean, en exclu sur Apple Music. Ces pratiques provoquent la colère des concurrents du secteur, qui pâtissent de ces contrats.

D’ailleurs, l’album de Frank Ocean a été téléchargé illégalement plus de 750.000 fois dans le monde en une semaine, et ce à cause de ce contrat d’exclusivité qui a frustré beaucoup de consommateurs. Et c’est vrai que de plus en plus d’artistes comme Drake, Kanye West, Rihanna ou Taylor Swift, prennent l’habitude de négocier des exclusivités définitives ou temporaires avec les différentes plateformes.

Mais les concurrents, acteurs de la musique en ligne ne comptent pas se laisser faire. D’autant que certains comme Amazon comptent bien se tailler une part du gâteau en proposant des offres qui devraient secouer le marché.

En France, plus de 22 millions d’internautes utilisent les plateformes de streaming, et 12,8 milliards de titres ont été écoutés durant le premier semestre 2016, soit plus de 71% par rapport à la même période en 2015. Le chiffre d’affaires de ce canal représente désormais 36% du total de l’industrie musicale.

Une bonne santé, qui forcément, attise les convoitises. Et devant la multiplication des contrats d’exclusivités, les plateformes commencent à crier au complot. Universal Music Group par exemple, qui a récemment vu Frank Ocean trouver une combine pour sortir son album Blond sur un autre label, dénonce une conspiration entre l’industrie et Apple Music. À noter qu’aucune exclusivité n’est pratiquée par Universal.

En tout cas, actuellement, Spotify domine toujours le marché avec plus de 32 millions d’utilisateurs payants, devant Apple Music à 15 millions, Tidal à 4 millions. En France, Deezer totalise plus de 6 millions d’abonnés payants.

Qu’est-ce que vous en pensez, vous, de ces exclusivités sur les plateformes de streaming ?

Rémy Verran.

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS