Raje Fait Son Festival /// La Vie Rêvée d'Olga Ivanovna par Adeline Avril

Raje Fait Son Festival /// La Vie Rêvée d'Olga Ivanovna par Adeline Avril

La vie rêvée d'Olga Ivanovna

Jusqu'au 30 Juillet au Théâtre de La Porte Saint-Michel

La vie rêvée d’Olga  Ivanovna
 

La magie de Tchekhov, à travers l’une de ses nouvelles magnifiquement théâtralisée et  incarnée par Anne Marlange

 

Il semble devenu incontournable de ramener les grands auteurs au plancher afin que nous puissions sans violence retrouver nos passions ordinaires dans une sorte de Kaléidoscope fastueux. Tchekhov comme les autres. A croire que nous ne sommes plus capables de nous projeter dans le temps, d’imaginer et de penser en même temps.

 

Par chance ce  n’est pas du tout ce que nous propose ce spectacle. Au contraire, la comédienne, nous amène à voyager dans le temps et l’espace, dans l’intimité d’une femme , Olga, dont les choix et les frasques ne vous sembleront pourtant pas étrangers.

 

Nous voilà tantôt dans un appartement bourgeois, en ville, tantôt dans une datcha très chic, puis  dans de frustes Isbas, par la simple magie des objets: les décors, les costumes chatoyants, le samovar, les tableaux, les Icônes orthodoxes sur le fond sombre qui semble figurer un interminable hiver. Bruitages et musiques amplifient cette impression de voyage.

Sur l’espace étroit de la scène, les déplacements de la comédienne vous permettent de sauter d’un endroit à l’autre en suivant le fil de l’histoire comme des ressentis d’Olga Ivanovna. Elle déroule merveilleusement la belle prose incisive et  unique de Tchekhov, maniant les ellipses propres à l’écriture de nouvelles, de façon très fine. La volga, ou le vaste intérieur d’un appartement bourgeois de l’époque seront votre environnement pendant plus d’une heure et vous serez un peu triste de sortir de cette navette à remonter le temps.

 

Ce sera d’autant plus difficile que Anne Marlange, comédienne et metteuse en scène, vous aura fait passer par tous les états de l’âme de cette héroïne si moderne, fascinée par les célébrités, les artistes de son temps, tenant salon telle une madame Verdurin, puis se piquant aussi de peinture au point de trouver soudain médiocre la vie pourtant  libre et confortable que lui offre son mari Dima, étudiant en médecine, dans lequel  nous pouvons par moment voir Anton Tchekhov lui même.

Cette héroïne jeune et frivole fait en réalité l’apprentissage de la vie, et nous suivons de l’intérieur son chemin initiatique jusqu’au dénouement, qui révèle  le véritable héroïsme à travers une figure tragique aussi discrète qu’émouvante. Mais ne dévoilons pas tout!

 

Avant tout c’est d’amour qu’il s’agit, et de savoir ne pas passer à côté de l’amour véritable. C’est aussi une question plus philosophique que nous pouvons distinguer en fond d’intrigue: quelles conséquences ont nos choix? 

 

Saluons l’interprète qui tantôt est conteuse, narratrice, personnage(s) et nous fait vivre sans temps mort ce voyage initiatique .

 

Un petit bijou dans un écrin slave de la seconde moitié du dix neuvième siècle russe. 

 

Ce spectacle sera repris à Paris à la rentrée, n’hésitez pas à vous jeter dans l’expérience. Après le festival Off, on ne range pas les comédiens dans une boîte, on ne les met pas sur une étagère!

Adeline Avril

 

Interprètes / Intervenants

 

  • Mise en scène : Anne Marlange

  • Interprète(s) : Anne Marlange

  • Régisseur : Michel Penalver

 


Cie L'Aventurine


Pierre Avril

Copyright© 2022 RAJE. Tous droits réservés.