Raje Fait Son Festival /// Interview de Francis Lalanne pour L'Assemblée des Loups

Raje Fait Son Festival /// Interview de Francis Lalanne pour L'Assemblée des Loups

Donovan a eu le plaisir d'interviewer Francis Lalanne pour son spectacle au Festival Off

L'assemblée des loups


Durée : 1h05
du 6 au 30 juillet - Relâches : 12, 19, 26 juillet

 

à 10h15 au Théâtre du Verbe Fou

 

Résumé du spectacle

Un monde sans morale est un monde sans mesure.
Dans ce monde sans morale, Francis Lalanne fait battre la mesure du coeur enfantin qui demeure dans chaque adulte.
Un spectacle léger, fort et intense, d'une douceur corrosive.
Laissez-vous emporter par ce récital poétique, philosophique, théâtral et musical,
pour les enfants de 10 à 110 ans.

Le voyage raconté d'un griot blanc à travers des fables écrites par Francis Lalanne, qui résument la vie du monde et l'état de l'âme humaine.
Fables ponctuées d'intermèdes musicaux au violoncelle par Alice Poussin et par Francis Lalanne.

Lui, Francis Lalanne, c’est une guitare chargée d’oiseaux gravés dans le lac noir de ses modulations. Sous
sa houppelande fantasque de manouche noir corbeau, il porte des bottes de mousquetaire, et dans son dos,
une longue natte, jamais désacralisés par la coupe aux ciseaux. Un regard pénétrant qui perce l’obscurité du
monde fouille les visages des spectateurs et cherche leur regard, puisque , par définition, sans le regard du
spectateur, il n’y a pas théâtre.
La voix de l’artiste ne fait pas tout. La magie, c’est la rencontre.
“Deux étions et n’avions
qu’un cœur”. Alice sort de l’ombre et joue du violoncelle, les yeux fermés, paupières nacrées d’or, visage de
madone et chevelure d’ange lisse, elle est son égérie qui lui met les larmes aux yeux.
Les deux artistes en scène se correspondent comme le ying et le yang. Pas l’un sans l’autre. C’est
l’un et l’autre. Le souhait d’Alice Poussin, sans équivoque…
Les récits, drôles, stylés, presque tous irrésistibles proposent un déchiffrement, une interprétation du monde
et une morale implicite.
Adorables chutes sur un tapis de bienveillance, cérémonie de beau langage bien scandé, plein de couleurs,
d’humour, et de saillies poétiques. On sent le public qui s’extasie. Sensibilité à fleur des yeux.
Avec ses loups, Francis Lalanne se sert des animaux pour instruire les hommes. Grenouilles, hérissons,
colibris, chameaux, et par dessus tout, les loups, agneau compris ! Il n’hésite d’ailleurs pas à appeler le plus
grand honnête homme du 17e siècle pour souligner son propos. Merci Jean de La Fontaine. Et à Rostand ?
Il emprunte… le panache.
“Deux étions et n’avions
qu’un cœur”. Alice sort de l’ombre et joue du violoncelle, les yeux fermés, paupières nacrées d’or, visage de
madone et chevelure d’ange lisse, elle est son égérie qui lui met les larmes aux yeux.

 


Auteur

Francis Lalanne


Interprètes / Intervenants

 

  • Interprète(s) : Francis Lalanne, Alice Poussin

  • Régisseur : Augustin Pitrebois

 


Compagnie Francis Lalanne
 

ACHETEZ VOS PLACES 


Pierre Avril

Copyright© 2022 RAJE. Tous droits réservés.