Le code génétique de la COVID-19 a été transformé en une série de 10 000 titres de musique

Le code génétique de la COVID-19 a été transformé en une série de 10 000 titres de musique

Même la Covid-19 a maintenant son NFT. Le projet Viromusic a créé de la musique à partir de la séquence génétique du virus, avec 10 000 titres dans un large éventail de genres musicaux. 

Voici un projet pour le moins atypique. Le projet de collecte de données ViroMusic a conçu une série de titres en NFT, créés à partir de la séquence génétique de la COVID-19. 

Dans la pratique, le processus de création de ces titres, appelé « DNA Sonification », a été rendu possible grâce à un logiciel analysant le contenu de l’ARN de la COVID-19, pour identifier les données qui pourraient être transformés en musique. Un algorithme traduit ensuite l’ensemble de ces données en notes de musique, jusqu’à obtenir une progression mélodique qui peut être jouée par un musicien. Des instruments ont aussi été ajoutés à la mélodie finale (comme du violoncelle, du synthé ou de la basse), pour finaliser les sons. 

De ces données, 10 000 titres ont ainsi été conçus dans un large spectre de genres musicaux. « Certains NFT auront un son plus musical que d’autres. Comme on dit, la beauté est dans les yeux de celui qui regarde.« , expliquent les instigateurs du projet. « Pas une seule note n’a été altérée – c’est une représentation musicale directe du code viral. »

Les morceaux sont disponibles en NFT sur la plateforme Rarible avec un prix de départ de 0,07 Ethereum, soit environ 210 £ (et environ 1420 euros). Les propriétaires reçoivent ensuite des détails sur leur titre, notamment la partie de la séquence génétique de la COVID-10 correspondant au code utilisé, et une description de la fonction de ce gène dans le virus.


Sélection musicale

Chacun des NFT a une mélodie unique dérivée du virus - aucune chanson ne se ressemble. 

 


Léa VERNAZOBRES

Copyright© 2022 RAJE. Tous droits réservés.