Jennifer Lopez attaquée pour "attentat à la pudeur"

Jennifer Lopez attaquée pour "attentat à la pudeur"
Invitée du festival Mawazine à Rabat, comme Placebo, qui a dénoncé en live la pénalisation de l'homosexualité au Maroc, Avicii ou encore Akon , Jennifer Lopez a créé la polémique lors de son concert vendredi dernier. En ouvrant son spectacle avec le titre "Booty", à quatre pattes, vêtue d'un body et accompagnée de danseuses habillée très légèrement et en multipliant les poses suggestives, la chanteuse a choqué de nombreux téléspectateurs, puisque le show était également retransmis sur la télévision publique. Une plainte contre la chanteuse a été déposée par un particulier le 2 juin dernier, l'accusant d'avoir « dansé et chanté des chansons d'une bassesse et d'un mauvais goût indéniables, avec des gestes et attitudes suggestives attentatoires à la pudeur et aux bonnes mœurs. Tout ceci en présence d'un public majoritairement composé de mineurs. » A ce jour, Jennifer Lopez n'a pas réagi face à la polémique. On vous laisse juger par par vous-même avec l'introduction de ce concert.





Y. EMRAN

Copyright© 2022 RAJE. Tous droits réservés.