Derrick May, l’éternel patron de la techno

Derrick May, l’éternel patron de la techno
La musique électronique n’a jamais été aussi populaire qu’aujourd’hui. Cette semaine, RAJE vous fait découvrir 5 Djs incontournables de l’histoire de ce genre musical. Détroit est une ville connue pour avoir vu grandir Juan Atkins, Kevin Saunderson et Derrick May, les trois mousquetaires de la techno. Ces DJs sont (ni plus ni moins) considérés comme les créateurs de ce genre musical.




Né en 1963, Derrick May passe toute sa jeunesse dans la capitale mondiale de l’automobile. A l’âge de 13 ans, il rencontre Juan Atkins au collège de Belleville situé dans le sud de Detroit. Les deux jeunes hommes commencent à se prêter des disques et May découvre des artistes comme le groupe de funk Parliament, le quatuor de musique électronique Kraftwerk et Gary Uman, chanteur et claviériste britannique. Quelque temps, plus tard il rencontre au lycée Kévin Saunderson. Les trois amis vont alors se plonger dans le monde des musiques électroniques.  Ils sévissent dans les clubs et fêtes sous le nom Deep Space Soundworks. La légende de The Belleville Tree restera à jamais gravée dans l’histoire de la techno. Encore aujourd’hui, Derrick May est l’auteur de morceaux indémodables qui font toujours leur petit effet en club. Ses plus belles pépites musicales sont sorties sur son label Transmat crée en 1986. Sous le nom Rythm is Rythm, notre cher Derrick a sorti des classiques comme Nude Photo, Kaos, It is What It Is, et Strings of Life. « Lorsque j’ai fait Strings of Life, c’était à un moment très mélancolique de ma vie. J’étais très jeune, je n’avais pas d’argent. J’étais un étudiant typique : je ne savais pas ce que je voulais faire, je haïssais la société. Parce qu’à l’époque nous avions un président horrible, son nom était Ronald Reagan, George Bush, ces types-là, des mecs horribles. Et je ne voulais rien avoir à faire avec cette société-là. Donc j’ai vraiment fermé ma porte et c’est pour cela que j’ai fait cette musique. Cette musique est une musique inter-sociale : elle était mon enfance, mes rêves, mon histoire d’amour. C’était les mémoires de ma vie. Ce n’était pas une question de futur, mais de mémoire. » confit-il à Input Selector.




Moqué plus jeune à cause de ses goûts musicaux, Derrick May est aujoud'hui un des DJs les plus respectés de l’univers de la techno. Une belle revanche sur la vie. Ashley TOLA

César LEONICésar LEONI

Articles liés


Copyright© 2017 RAJE. Tous droits réservés.