Depeche Mode retourne l'AccorHotels Arena

Depeche Mode retourne l'AccorHotels Arena

Dimanche et hier soir, Depeche Mode assurait ses dernières dates parisiennes de la tournée Global Spirit. On a pu assister à ce grand rendez-vous dans un Bercy soldout et à l’ambiance imparable.

Quelques mois après leur concert au stade de France en juillet dernier, le trio anglais était donc de retour à Paris. Le moins que l’on puisse dire c’est que Dave Gahan, malgré les années, assure toujours le show. La même prestance qu’aux premiers jours de la formation New Wave qui s’est faite connaître dans les années 80. C’est un Dave Gahan, rock n roll, qui se présente à nous. Un chanteur qui savoure le moment en allant chercher le public, le haranguer et en offrant même quelques pas de danse qui ne sont pas passés inaperçus. C’est avec le dernier single en date, Going Backwards, que le groupe entame son set. Un concert finement pensé alternant les instants rythmés qui nous font ressentir la vibration et d’autres plus posés qui permettent de prêter l’oreille, de ressentir  l’émotion. Un set entre nouveautés et classiques comme Walking in my Shoes, Enjoy the Silence, Precious ou encore le mythique Personnal Jesus.

Un instant, Dave Gahan s’éclipse de la scène afin de laisser la place à Martin Gore pour quelques titres au piano et guitare voix. Des instants à part qui nous permettent de repartir ensuite de plus bel. D’ailleurs, un set qui évolue sans cesse depuis le début de leur dernière tournée Global SpiritDepeche Mode a procédé à quelques ajustements en choisissant de retirer certaines chansons récentes au profit de titres plus anciens. Cela n’a pas échappé au public, debout même dans les gradins. Seul petit bémol, on attendait un deuxième rappel mais les spots lumineux de Bercy ont eu raison du retour sur scène de Depeche Mode. Car oui on en redemande déjà …

 

Leur tournée va désormais les amener à travers l’Europe. Pour les voir de nouveau dans l’hexagone il va falloir attendre quelques mois mais pas d’inquiétude Depeche Mode sera bien de retour en France l’été prochain. Ce sera l’une des grandes têtes d’affiche des Vieilles Charrues, de Musilac, du Main square festival ou encore de Beauregard. Soyons patients … 


Johann GUÉRINJohann GUÉRIN

Copyright© 2017 RAJE. Tous droits réservés.