Tropées UP le mag Alternatives Eco
Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Avec son nouveau titre « The Heart Part IV », Kendrick Lamar écrase la concurrence

Avec son nouveau titre « The Heart Part IV », Kendrick Lamar écrase la concurrence

Avec son nouveau titre « The Heart Part IV »,  Kendrick Lamar écrase la concurrence
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jeudi 23 mars, Kendrick Lamar secouait la planète hip hop en partageant une mystérieuse photo sur Instagram, supprimé depuis. Sur le compte de K-Dot, nous pouvions voir une image où figurait un 4 en chiffre romain sur un fond noir. Ce visuel s’avère être la pochette de son nouveau single The Heart Part IV dévoilé le 24 mars.

Avec cette bombe musicale, Kendrick Lamar revient en force. Le rappeur originaire de Campton est en forme et il nous le fait savoir. Dans The Heart Part IV , il joue à 100% la carte de l’égotrip en se ventant d’être le « king » du hip hop.

« 30 millions later, my future favors. The legendary status of a hip-hop rhyme savior. I’m the greatest rapper alive. » ( 30 millions [de dollars] plus tard, mon futur est favorable. Le statut légendaire de sauveur du hip hop. Je suis le meilleur rappeur encore en vie.) lâche avec un flow impeccable l’Américain.

L’artiste  en a également profité pour régler ses comptes et tacler la présidence de Trump. Il n’hésite pas à insulter le président des Etats-Unis de « crétin ». Il critique également le système de vote américain basé sur les grands électeurs.

« Electorial votes look like memorial votes. But America’s truth ain’t ignorin’ the votes.» (Le vote électoral ressemble à un vote commémoratif. Mais la vérité de l’Amérique n’ignore pas les votes.) ajoute-t-il.

Kendrick Lamar termine son titre en nous annonçant que son album va sortir le 7 avril prochain. Dans une interview à T Magazine sorti le 1er mars, l’auteur de l’acclamé To Pimp A Butterfly confiait travailler sur un « très urgent » album. En ajoutant que ce nouvel opus lui permettra d’ajouter une nouvelle réflexion à son travail.  « Maintenant que les caprices ont disparu au cours des derniers mois, mon objectif est de me rapprocher de ma communauté et des autres communautés dans le monde, revenir aux bases. Sur To Pimp a Butterfly, il s’agissait de résoudre un problème. Je suis dans une situation qui me pousse à ne pas combattre un problème de plus. Nous vivons à une époque où l’on exclut une composante essentielle de ce l’on appelle la vie : Dieu. Personne n’en parle parce qu’il est presque en conflit avec ce qu’il se passe dans le monde quand il s’agit de politique, du gouvernement, du système. » explique-t-il au magazine.

Une chose est sûre, c’est qu’on a hâte de découvrir ce que King Kunta a à nous offrir.

Ashley TOLA

 

 

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS