Tropées UP le mag Alternatives Eco
Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Tenez-vous prêt, le festival Electrobotik Invasion est de retour !

Tenez-vous prêt, le festival Electrobotik Invasion est de retour !

Tenez-vous prêt, le festival Electrobotik Invasion est de retour !
 
  •  
  •  
  •  
  •  

20.000 festivaliers attendus, 4 scènes, spectacles pyrotechniques, attractions de fête foraine, camping pour se reposer entre les deux nuits du festival…  Le cru 2017 de l’Electrobotik Invasion, du 7 au 9 juillet prochain à Bagnols-sur-Cèze, sera un millésime ! D’ailleurs ça n‘est pas la programmation qui vous fera dire le contraire.

Pour ce qui est de la techno Ben Klock, Rodhad, Jeff Mills et Recondite sont les plus attendus par le public. Le crew Hadra sera au complet pour représenter la psytrance. Pour les amateurs de techno underground les organisateurs ont rassemblé les Spiral Tribe, Footworxx et les Heretik. Petite surprise cette année, la scène bass music accueillera aussi du rap puisque Lorenzo et Davodka agrémentent le plateau d’une touche de diversité musicale !

Une question se pose cependant : l’Electrobotik Invasion est-il un colosse aux pieds d’argile ? Sa tenue semble en effet grandement compromise par le maire de la commune l’accueillant. Lors des précédentes éditions, la commune avait mis à disposition le Parc Arthur Rimbaud aux organisateurs. A l’issu de la dernière édition, la deuxième dans la ville, elle a annoncé ne pas souhaiter renouveler l’expérience dans différents médias locaux.

Mais les organisateurs ont trouvé la parade : le site proposé cette année par Gaylord Da Silva, l’homme derrière Electrobotik, est un terrain privé, situé à quelques centaines de mètres de l’ancien emplacement. Pris de cours, le maire Jean-Christian Rey s’est exprimé dans les colonnes du Midi Libre: « Nous le disons très clairement et très fermement, ce festival n’aura pas lieu sur la commune. […] La progression du nombre de festivaliers et les contraintes pour la Ville ne sont pas en adéquation avec la sérénité nécessaire pour l’accueil d’une telle manifestation. »

Une annulation serait catastrophique pour l’entreprise qui génère treize équivalents temps plein (185 000 € de masse salariale), 1 million d’euros de chiffre d’affaire et qui a déjà investi deux-cent mille euros dans la préparation du festival. Autant dire que cette interdiction aurait pour conséquence pure et simple la mise en liquidation judiciaire de la société, et donc sa disparition.

Pour un événement de cette ampleur, c’est la préfecture qui tranche. Elle n’a pas encore donné son avis, mais au vu de la jurisprudence et des annulations en pagaille qui ont frappé quasiment tous les organisateurs d’événements électro en plein-air ses dernières années, on a du mal à voir comment les organisateurs de l’Electrobotik Invasion pourraient arriver à passer en force.

Après Hadra, World Trance, La Buena Onda, Amné’zik, World People et bien d’autres encore, Electrobotik Invasion viendra-t-il compléter la liste des festivals interdits par l’état ? Tout est en suspens. Quoiqu’il en soit, c’est bien dommage pour l’électro en France, et plus précisément pour les événements en extérieur qui peinent à trouver une place pérenne dans le paysage culturel.

Yacir Emran

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS