Tropées UP le mag Alternatives Eco
Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Spotify rachète une nouvelle start-up

Spotify rachète une nouvelle start-up

Spotify rachète une nouvelle start-up
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Spotify est le leader du streaming de musique sur internet avec plus de 50 millions d’abonnés payants, et compte bien le rester pour un moment !

Après avoir racheté Mediachain, une start-up qui utilise la blockchain pour gérer ses droits d’auteurs, l’entreprise vient de racheter Niland. Une start-up parisienne qui travaillera aux cotés de deux autres entreprises récemment acquises par le leader suédois : Sonalytic, une des concurrentes directes de Shazam et qui, comme elle, concerne aussi l’identification musicale, ainsi que MightyTV, qui s’occupe de la personnalisation des recommandations musicales et des publicités. Ces nouvelles entités travailleront ensemble dans leurs nouveaux bureaux à New York.

Niland est une start-up parisienne, fondée en 2013 par deux jeunes chercheurs à l’IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique et Musique), spécialisée dans les algorithmes de recherche et de recommandation musicale. Cette dernière utilise l’intelligence artificielle et le ‘deep learning’ afin de reconnaitre l’ambiance et le genre musical d’un morceau. Ce qui permettra au logiciel de streaming de vous proposer des morceaux toujours plus cohérents avec vos choix musicaux, puisque l’algorithme, concocté pendant pas moins de quatre ans,  ne se contentera pas de vous proposer des artistes similaires, des styles de musique correspondants, l’acoustique, le tempo, et la propension des morceaux à faire danser, mais analysera aussi le genre et l’ambiance, pour vous en choisir un nouveau plus sensible de vous plaire !

Il est donc clair que l’entreprise suédoise cherche à personnaliser au maximum l’expérience utilisateur, et à rendre ses suggestions de morceaux plus crédibles. Seul le temps pourra nous dire si ces nouveautés seront efficaces, et si Spotify gagnera encore des abonnés.

A noter que le géant du streaming vient de faire un nouveau pas dans la guerre à la compression, aussi appelée ‘Loudness War’ en anglais. Une guerre qui force les producteurs, et autres acteurs majeurs de l’industrie musicale, à compresser leurs morceaux pour qu’ils ‘sonnent bien’ sur tous les supports d’écoute. Un peu comme sur certaines autres radios … Spotify vient de baisser son niveau de compression, laissant plus de place aux variations de volume et à la dynamique mélodique.

Rassurez-vous, sur Raje, les morceaux ne sont pas autant compressés !

 

Antonin Boin.

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS