Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Jay Z fait rentrer le rap au panthéon des paroliers américains

Jay Z fait rentrer le rap au panthéon des paroliers américains

Jay Z fait rentrer le rap au panthéon des paroliers américains
 
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est un petit pas pour l’homme, un grand pour la culture rap ! Jay Z est le premier rappeur à rentrer au Songwriters Hall of Fame. Cette institution équivalente au panthéon des paroliers, créée en 1969 , honore pour la première fois un artiste issu de cette grande famille musicale . Shawn Carter côtoie désormais d’autres titans du 4e art comme Cindy Lauper, Marvin Gaye, John Lennon ou encore David Bowie.

Avec ce choix d’intégrer Jay Z au Songwriters Hall of Fame, Kenneth Gamble, Leon Huff les co-présidents de cette institution et Linda Maron la présidente de la structure voulaient « s’orienter définitivement vers la reconnaissance des créateurs de musique du XXIe siècle, tout en continuant  à honorer les grands compositeurs des décennies précédentes ». Ils ajoutent également que « les paroliers qu’ils honorent dépassent les barrières du genre, des régions et des pays – R&B, Rap, Pop et Rock &Roll, des côtes ouest comme est. [Ils sont ] une nouvelle fois ravis de présider une cérémonie qui reconnait l’art d’écrire des paroles et des performances musicales à son niveau le plus élevé ».

L’auteur de 99 problems a réagi à cette bonne nouvelle sur Twitter  :

« Au final, c’est une victoire pour les États-Unis. Je me rappelle quand le rap était considéré comme une tendance qui ne durerait pas. Nous faisons maintenant partie de certains des plus grands auteurs de l’Histoire. »  a –t-il confié sur le réseau social.

Tout au long de sa carrière, Jay Z a eu un véritable don pour les punchlines. Dans le morceau My President (remix) par exemple, le mari de Beyonce lâche cette superbe phrase : « Rosa Parks sat so Martin Luther King could walk. Martin Luther King walked so Obama could run. Obama’s running so we all can fly. » (Rosa Parks s’est assise pour que Martin Luther King puisse marcher. Martin Luther marcha pour qu’Obama puisse courir. La course d’Obama nous a permis de voler).

Jay Z sera officiellement décoré le 15 juin prochain au Marriott Marquis Hotel à New York City. Il sera aux côtés d’autres artistes comme Kenneth “Babyface” Edmonds, Jimmy Jam & Terry Lewis, Robert Lamm, James Pankow & Peter Cetera, Max Martin et Berry Gordy.

Ashley TOLA

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS