Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Frank Ocean s’est habilement libéré de son contrat avec Universal

Frank Ocean s’est habilement libéré de son contrat avec Universal

Frank Ocean s’est habilement libéré de son contrat avec Universal
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous avez certainement entendu parler de Frank Ocean, ce jeune artiste né à Long Beach en Californie en 1987. Il a débuté sa carrière en écrivant des morceaux pour d’autres, comme Brandy et John Legend. Il a aussi fait partie d’un groupe de hip-hop, Odd Future, c’était en 2010. Un an plus tard, une mixtape tape dans l’œil des critiques qui lui permettent de se faire connaître. Il sort, en toute logique, son premier album l’année suivante, en 2012 ; le disque s’appelle Channel Orange. Un excellent accueil de la part du public. Et depuis, le calme plat. Ses fans attendaient fébrilement un nouvel album depuis plusieurs années, et il y a quelques jours, ce n’est pas un, mais bien deux albums que l’Américain a publié.

Un contrat liait Frank Ocean à Universal Music Group, l’obligeant à sortir un nouvel album sur ce label. Le chanteur a honoré son contrat en publiant Endless, album visuel de 45 minutes. Mais là où Frank Ocean a fait fort, c’est qu’il s’est servi de ce concept pour être libre, et sortir son album studio, Blond(e), les 18 pistes que les fans attendaient, quelques heures plus tard, mais indépendamment, sur son propre label, Boys Don’t Cry.

L’avantage pour lui, c’est qu’il va récupérer 70% des revenus des ventes de son disque, contre 14% seulement s’il l’avait sorti sur Universal Music Group. Bon, évidemment, la major est vraiment furieuse d’avoir pu se faire avoir, d’autant plus qu’elle avait investi plus de 2 millions de dollars dans la production de l’album, en permettant à Frank Ocean de s’attacher les services de David Bowie, André 3000, ou encore Kanye West et Beyonce. Le label va certainement réfléchir à des moyens pour que ce genre de situations ne lui arrive plus.

Qu’est-ce que vous en pensez, vous ? Coup de génie de la part de Frank Ocean, ou coup bas envers son désormais ancien label ?

 

Rémy Verran.

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS