Tropées UP le mag Alternatives Eco
Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Le Cabaret Vert : 4 jours de bonheur à 2 heures de Paris

Le Cabaret Vert : 4 jours de bonheur à 2 heures de Paris

Le Cabaret Vert : 4 jours de bonheur à 2 heures de Paris
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Parmi la liste sans fin de festivals se déroulant chaque été dans l’hexagone, certains méritent un coup de projecteur de par leur qualité. Le Cabaret Vert , dont RAJE est partenaire, fêtait sa 13ème édition lors du dernier weekend d’août et a quasiment atteint les 100.000 spectateurs. Reste maintenant à rapprocher Charleville-Mézières de Cypress Hill et un sanglier de Korn pour mieux comprendre ce qui se cache derrière ce Cabaret.

Tout d’abord, un point culture. Charleville-Mézières : ville de 50.000 habitants située dans les Ardennes à la lisière de la Belgique est le berceau du poète Arthur Rimbaud. Cette ville injustement moquée regorge de beautés cachées et d’événements culturels majeurs. Tous les derniers week-ends du mois d’août se tient l’un des plus beaux festivals musicaux de France appelé Cabaret vert du nom d’un vers du poète local. 2017 a connu la treizième édition de l’événement, réunissant 98.000 festivaliers, un véritable record.

Il faut dire que l’engouement est massif et que les habitués des éditions précédentes y retrouvent les nouvelles générations appâtées par l’aura de ce Cabaret plus que vert. Circuits courts pour les repas et les boissons, tri intégral des déchets, recyclage des décors usés : tout est fait pour que la verdeur revendiquée soit au centre des débats. Mais il faut bien sur parler musique pour expliquer la venue de spectateurs parisiens, belges ou encore marseillais car 60% des spectateurs viennent d’en dehors du département.

Les éditions précédentes ont accueilli, entre autres, Manu Chao, Public Enemy, Wu-Tang-Clan, Joey Starr, Iggy Pop, Franz Ferdinand, Indochine, Limp Bizkit, Skrillex… Programmation éclectique et spectaculaire à laquelle n’a pas dérogé cette édition 2017. Les grosses basses de Justice côtoyaient les flows West Coast de Cypress Hill tandis que Catherine Ringer imposait son sublime grain de voix aux côtés d’une Jain en pleine ascension. A noter également la belle performance trap de Denzel Curry, les impros chaloupées de FKJ et les batteurs fous de Soulwax.

Nouvelle année et nouveau succès donc pour ce Cabaret Vert qui s’impose comme le crépuscule doré des festivals de l’été. Les dates sont déjà données pour l’édition 2018. Vive le Cabaret Vert !

César Leoni

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS