VILLA ST CAMILLE
Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Sunday Bloody Sunday de U2, un témoin intemporel de notre époque

Sunday Bloody Sunday de U2, un témoin intemporel de notre époque

Sunday Bloody Sunday de U2, un témoin intemporel de notre époque
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Petites histoires des grandes chansons du répertoire international. Derrière certains textes de tubes mémorables se cachent des seconds degrés de lecture ou des références à décrypter au bout de plusieurs écoutes. RAJE s’en charge et vous explique tout. Aujourd’hui, Johann Guérin revient sur Sunday Bloody Sunday, un hymne populaire de U2.

On connait le fort engagement des membres de U2 pour de nobles causes. Cela n’est pas nouveau puisque déjà en 1983 le groupe sortait son troisième album War, amenant le succès international des irlandais. Celui-ci se place comme un témoin de son temps en prenant ouvertement position sur des sujets politiques. Parmi les titres composés, on retrouve Sunday Bloody Sunday écrit par The Edge et Bono, clairement influencé par le conflit qui fait rage en Irlande du Nord.  Une opposition violente entre d’une part les républicains et nationalistes (essentiellement catholiques) et d’autre part les loyalistes et unionistes (plutôt protestants). Des affrontements qui verront également la création de groupes armés comme l’IRA et qui feront tomber sous les coups et les balles de nombreux militants.

Le style rock que propose U2 correspond au thème évoqué dans Sunday Bloody Sunday. Il se dégage quelque chose de frontal, répétitif avec le riff de guitare. La batterie, qui commence au début du morceau, rappelle les rythmes militaires. Côté paroles, une phrase vise à nous interpeller « combien de temps devrons-nous chanter cette chanson ? ». Ce qui est sûr, c’est que ce single de U2 est devenu intournable dans sa discographie puisque ce titre populaire a été joué plus de 600 fois en live.

Sunday Bloody Sunday s’est transformé peu à peu en un hymne de paix qui revêt une symbolique différente lorsque l’actualité le rattrape.  Par exemple, ce titre a été dédié aux victimes des attentats de Bali en 2002 et à ceux du 13 novembre à Paris. Alors … combien de temps devrons-nous chanter cette chanson ?

Johann Guérin

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS