Tropées UP le mag Alternatives Eco
Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Quand l’Eurovision doit faire face aux tensions politiques

Quand l’Eurovision doit faire face aux tensions politiques

Quand l’Eurovision doit faire face aux tensions politiques
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Alors que la 62ème édition de l’Eurovision se tiendra le 14 mai prochain à Kiev, les tensions politiques s’invitent dans la compétition. Même si ce rassemblement est l’occasion de fédérer les peuples autour d’une cause pacifique, la musique, l’interdiction de séjour sur le territoire ukrainien notifiée à la candidate russe est venue rappeler que l’ambiance n’est pas au beau fixe entre les deux pays voisins, loin de là.

Ioulia Samoïlova, candidate de 27 ans, s’était faite connaitre en chantant pendant la cérémonie d’ouverture des jeux paralympiques de Sotchi en 2014. Mais ça n’est pas vraiment ce concert-là qui justifie tant de représailles…

Il faut remonter à 2015, année pendant laquelle elle a livré une prestation en Crimée, un territoire ukrainien annexé par la Russie un an plus tôt. Un détail qui ne passe pas pour les services secrets ukrainiens, qui décident d’empêcher la jeune femme d’interpréter « Une flamme brûle », une ballade romantique.  Ces derniers ont proposé à leurs homologues russes de proposer un autre candidat, solution rejetée par le Kremlin. Pour le moment on ne sait pas qui représentera la Russie à l’Eurovision.

Ce n’est pas la première fois que de telles tensions resurgissent lors de l’Eurovision, la compétition avait déjà été le théâtre de rancœurs entre la Turquie et la Grèce, Israël et les pays arabes, ou encore la Russie avec la Géorgie en 2009.

En tout cas sur Raje la musique est faite pour faire la paix.

 Yacir Emran

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS