Denis-Martin Chabot se confie à Miguel-Ange

01 décembre 2019
Journaliste et globe-trotter curieux du monde, Denis-Martin a démarré sa carrière d’auteur en 2003. Dans « Escales parisiennes », son dernier roman auto-fictif, il évoque un double tabou : la violence conjugale chez un couple d’homosexuels. Le récit des coups violents qu’il reçoit au nom de l’amour est stupéfiant. Il s’en est relevé avec courage et volonté et consacre aujourd’hui du temps à venir en aide aux séropositifs du monde entier. Lui-même concerné par la maladie depuis 15 ans, il est conscient de sa chance d’être du bon côté du globe pour avoir accès à des soins. Beaucoup reste à faire mais il reste optimiste sur l’enraiement de la maladie.

Copyright© 2019 RAJE. Tous droits réservés.