Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Jeff Mills, le magicien de la techno

Jeff Mills, le magicien de la techno

Jeff Mills, le magicien de la techno
 
  •  
  •  
  •  
  •  

La techno, Détroit et la science-fiction, voici trois choses qui devraient vous évoquer « The wizard of 909 ». Le groove n’a plus de secret pour Jeff Mills. Les machines, il les a apprivoisées au fur et à mesure des années. C’est un membre de la « seconde vague ». La deuxième génération des compositeurs de la techno de Detroit.  Fan de science-fiction, il sait dompter les machines qu’il utilise pour créer sa musique et les rend vivantes. Rapide et sombre, sa musique est reconnaissable parmi tous les artistes technos.

C’est en 1988, à l’âge de 25 ans, que Jeff commence sa carrière de musicien, dans le duo Final Cut plus porté vers la  house. Mais c’est en 1990 qu’il change de style. Après sa rencontre avec MadMike, les deux compères fondent le label Underground Restistance. Résolument industriel, mais surtout résolument techno.

Au fil de la décennie, Mills assiste à l’émergence de la scène underground européenne. Naturellement, il se retrouve dans une ville qui a ouvert ses bras aux arts alternatifs: Berlin. C’est l’époque Trésor. Du nom du club/label berlinois, un lieu incontournable pour tout clubber averti. Un label avec lequel il sort alors son album X-101. La consécration arrive avec la sortie d’un morceau: The Bells. Sûrement sa composition la plus populaire et qui a été reprise par un orchestre philharmonique. Un titre sorti sur son label Purpose Records.

À 53 ans, Jeff Mills continue à casser les dancefloors du monde entier et des festivals les plus prestigieux.

Yacir Emran

 

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS