Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Isaac Delusion a bien grandi

Isaac Delusion a bien grandi

Isaac Delusion a bien grandiCrédit photo : PE Testard
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Est-il possible de faire plus léger, doux et planant qu’Isaac Delusion ? La musique de ce quintet, formé par Jules Paco, Loic Fleury , Nicolas Bourrigan, Bastien Dodard et Cédric Laban, est une véritable ode aux rêves. Avec Rust & Gold, les cinq garçons sont bien décidés à passer une nouvelle étape de leur carrière. « Le premier album parlait beaucoup de voyages, de découvertes et d’enfance. On aimait bien faire le parallèle entre ces thèmes . Ceux de ce deuxième opus sont liés aux problématiques humaines comme l’amour et la passion. Il est plus mature et brut en termes de sujets invoqués. »  explique au Loïc Fleury au micro de RAJE.

Ce changement artistique se fait également sentir dès la première écoute des deux premiers singles de cet album prévu pour le 7 avril. Dans How Much (You Want Her) et Isabella, Isaac Delusion se dirige vers des sonorités beaucoup plus groovy. « On a donné beaucoup de chaleur à ce second opus. Il est plus brut et  chaud avec des références plus soul et jazz » ajoute-t-il.

2012 est l’année qui marquera l’arrivée d’Isaac Delusion dans le monde impitoyable de la musique. Le groupe, qui n’était à l’époque qu’un duo composé  de Jules et Loic, nous invitait dans son monde féerique. Une formule magique qui opère grâce à plusieurs éléments clefs : de la pop, de la musique électronique et une pincée de rock. Tout ce beau mélange musical est porté par la voix (très très) haute perchée du chanteur Loïc. Le morceau Midnight Sun, extrait de l’EP du même nom  sorti sur Cracki Records, marque le début de la belle histoire du groupe.

Son premier album éponyme, sorti en 2014, a mis tout le monde d’accord et a permis à des morceaux comme She Pretends de devenir des tubes. «  On s’est fait plaisir en espérant que ça fasse plaisir aux gens en ricochet. C’est selon moi la meilleure façon de faire de la musique. Ça a plutôt bien marché puisque les gens se sont identifiés au niveau des thèmes abordés dans l’album et la musicalité. » nous confie Loïc.

Qui dit nouvel album dit également nouvelles aventures ! Isaac Delusion s’est laissé tenter par la langue de Molière . Pour le titre Cajun, le chanteur laisse tomber l’anglais le temps d’un morceau : « Cela a été un petit exercice de style. On avait envie d’écrire un morceau en français dans cet album. Cajun est inspiré du style du même nom qui nous fascine. On a découvert cette musique originaire de  Louisiane il n’y a pas longtemps. C’est un mélange de musique un peu celtique,  du folklore américain du sud mélangé avec des textes en français. On a essayé de faire notre propre version de ce qu’on avait compris de cette musique. Ça ressemble pas du tout à de la musique cajun mais plus à du rock berbère. » explique amusé le chanteur.

Rust & Gold marque le passage à la vie adulte d’Isaac Delusion. Il faudra (malheureusement) attendre le 7 avril prochain pour l’écouter. Avec un Elysée Montmartre déjà complet, vous pourrez vous laisser emporter par la magie du groupe au festival Solidays en juin prochain.

Ashley TOLA

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS