Tropées UP le mag Alternatives Eco
Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Ibeyi nous ensorcelle avec son nouveau titre Deathless

Ibeyi nous ensorcelle avec son nouveau titre Deathless

Ibeyi nous ensorcelle avec son nouveau titre Deathless
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sœurs franco-venezueliano-cubaines débutent fort la rentrée avec ce nouveau single qui annonce la sortie d’un deuxième opus très attendu.

Après nous avoir offert le très beau Away Away en juin dernier, Ibeyi est de retour avec Deathless. Ce titre inédit est tiré de Ash, le nouvel album d’Ibeyi, prévu pour le 29 septembre. Lisa-Kaindé et Naomi Diaz nous plonge dans un univers qui est devenu leur marque de fabrique : une soul mélangée à des sonorités latines.

Pour l’occasion, le tandem s’est entouré de Kamasi Washington. Ce célèbre saxophoniste a notamment collaboré avec le rappeur Kendrick Lamar pour son opus To Pimp A Butterfly. Dans ce titre poignant, les jumelles d’Ibeyi portent un message fort : même dans les moments les plus durs, nous sommes éternels. Lisa-Kaindé, parolière du groupe, nous parle ici d’un épisode qui l’a traumatisé plus jeune. « On parlait de plein de choses pendant qu’on mangeait, et on est arrivés sur les violences policières. Je dis à Richard (Russell, producteur d’Ibeyi) qu’à 16 ans j’avais été assez traumatisée par un contrôle de police à Paris. Ils m’ont vue avec une salopette et mes cheveux, ils m’ont fait enlever mes chaussures et mes chaussettes, ils ont vidé mon sac par terre. Ils me demandent « tu fumes, tu bois, tu te drogues… ? » Tout ça non, et en plus c’est vrai. Le policier me dit « tu te fous de ma gueule ? ». J’avais 16 ans, face à un adulte deux fois plus grand que moi… Après il voit une partition de Chopin dans mon sac… Richard me dit « tu devrais écrire une chanson ». Je savais que ce n’était pas normal ce qui m’était arrivé, sans savoir à quel point. Je ne pouvais pas écrire une chanson sur ça, parce qu’il y a bien pire. Mon histoire ce n’est rien. Mais le sentiment était fort. J’ai écrit Deathless, pas pour raconter mon histoire, mais au-delà. Pour se sentir fort, puissant. La chanson dit « We are deathless », pas « I am» ».» confit la jeune femme aux Inrocks.

Le clip qui accompagne le morceau résume parfaitement l’esprit de ce titre. Réalisé par Ed Morris, qui a déjà collaboré avec Ibeyi de nombreuses fois déjà, cette vidéo met en images la renaissance constante des sœurs.

Pour les impatients, il faudra donc attendre le 29 septembre pour Ash qui se veut être un album « moins mélancolique ». Ibeyi risque de secouer cette rentrée musicale et on ne peut qu’en être ravis.

Ashley TOLA

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS