Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Fabric, club mythique de Londres, tire sa révérence

Fabric, club mythique de Londres, tire sa révérence

Fabric, club mythique de Londres, tire sa révérence
 
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est une page qui se tourne pour tous les amoureux de clubbing. Le mythique club londonien Fabric ferme définitivement ses portes. Lieu emblématique de la nuit anglaise, parmi les spots préférés des DJs, et réputé pour accueillir des fêtards de toute l’Europe, Fabric était fermé depuis mi-août. Que s’est-il passé ?

Il y a quelques semaines, deux garçons de 18 ans sont morts d’une overdose de drogue dans le club. Fabric avait déjà eu des problèmes par le passé, mais avait plus ou moins réussi à sortir la tête de l’eau. Cette nouvelle affaire a donné lieu à une enquête, pour comprendre comment et pourquoi ça a pu arriver.

Le maire de Londres, Sadiq Khan, élu en partie pour son programme de développement de la nuit londonienne, avait demandé de trouver une solution pour permettre au club de rester ouvert, tout en garantissant la sécurité des clients. La question de poster des chiens renifleurs de drogues à l’entrée du club n’avait pas convaincu ni Fabric, ni les clients. Ces derniers proposaient d’autoriser le personnel du club à avoir des kits de test des drogues, pour sensibiliser son public, et s’assurer de la qualité des produits. Idée rejetée fermement par les autorités qui voyaient là-dedans une incitation à la consommation.

Beaucoup d’idées, mais pas d’accord. Et malgré les soutiens des DJs et professionnels du monde entier, ça n’a pas suffi à éviter le pire à cet emblème de la nuit londonienne. Un long débat de plus de 6h cette semaine a débouché sur une suppression de la licence de Fabric, qui ferme définitivement ses portes. Est-ce que cela suffira à éviter que les jeunes anglais se droguent ? Pas sûr.

Depuis l’annonce, les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux. Certains artistes comme The Black Madonna ou Pedro Winter ont partagé leur déception, pendant que d’autres considèrent que c’est le début de la fin pour le clubbing à Londres, et un message peu optimiste pour les autres clubs.

Rémy Verran.

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS