Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Architecture urbaine et musique, une longue histoire

Architecture urbaine et musique, une longue histoire

Architecture urbaine et musique, une longue histoire
 
  •  
  •  
  •  
  •  

Des journalistes ont cherché les facteurs qui ont permis de faire émerger certains styles de musiques dans les villes. Au départ, l’étude a été faite sur Détroit, puis a été reprise sur d’autres grandes villes.

Il en ressort que l’architecture de ces villes a joué un rôle très important dans le développement de certains genres.

On apprend dans cette étude que Detroit, qui abritait essentiellement des classes moyennes aux salaires élevés, a permis l’émergence des talents de la Motown grâce au prix attractif des pianos et des salons des maisons suffisamment grands pour accueillir des instruments. Les enfants étaient plongés dans la musique dès le plus jeune âge.

Les garages des habitations à Seattle ont également influencé le Grunge. Les jeunes groupes de l’époque s’isolaient dans leur garage pour ne pas gêner les parents et les voisins avec le bruit, et la sonorité était assez particulière.

Londres a participé à faire naître le Grime. Ce style qui se formait dans l’ombre des cages d’escaliers, et qui était diffusé via des radios pirates postées en haut des tours des quartiers, hautes de plusieurs dizaines d’étages.

On peut aussi évoquer les hangars désaffectés de Berlin, qui ont conditionné le développement de la techno, et les maisons de quartier à New York, qui ont permis des rencontres et le développement du hip-hop.

Evidemment, l’architecture n’est pas le seul facteur, les climats sociaux-économiques ont une très grande importance également.

Plus de détails à retrouver dans l’article de Nicolas Claise sur Trax.

 

Rémy Verran.

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS