Applications Raje
|
Accueil > L'actu > A la une > Apple Music payant, est-ce que ça marche ?

Apple Music payant, est-ce que ça marche ?

Apple Music payant, est-ce que ça marche ?
 
  •  
  •  
  •  
  •  

On vous en parlait il y a 3 mois, Apple, lançait sa plateforme de streaming musical, et proposait donc 3 mois gratuits à ses utilisateurs, avant de passer en mode payant.

Cette période d’essai s’est écoulée, et les premiers chiffres sont tombés.

Le PDG d’Apple a enfin répondu à cette question que tout le monde se pose. Les gens ont-ils adhéré à la plateforme proposée par Apple ?

Sa réponse est on ne peut plus claire, ils seraient 6,5 millions d’abonnés à être passés à la version payante à 9,9 euros par mois pour un utilisateur, 14,99 euros par mois pour une famille et 1,5 millions d’utilisateurs bénéficieraient toujours de la période d’essai de trois mois gratuits, portant le nombre d’utilisateurs total à près de 15 millions.

Apple se félicite de ce succès « Nous sommes très heureux que cela marche aussi bien » a déclaré Cook.

Apple music passe devant le frenchy Deezer, qui lui comptabilise 6,3 millions d’abonnés payants.

Mais, le géant américain ne crierait-il pas victoire trop vite ? Selon l’analyste et économiste Mark Mulligan, il est envisageable que des utilisateurs d’Apple Music n’aient pas pensé à résilier leur contrat à la fin de la période d’essai de trois mois et qu’Apple continue donc de les prélever chaque mois sans que l’utilisateur ne s’en rende compte.

Si Apple détrône de peu Deezer, en revanche, il est loin derrière le leader anglo-suédois Spotify, lancé en 2008, qui comptait près de 20 millions d’abonnés payants en juin, soit trois fois plus qu’Apple Music.

Le patron d’Apple Music, Jimmy Iovine s’est exprimé dans une interview filmée pour Vanity Fair : « Il y a un problème dans l’industrie, je crois, et ce problème c’est la gratuité. Ce n’est pas le cas dans l’industrie télévisuelle, ce n’est pas le cas dans le cinéma, mais c’est le cas dans l’industrie musicale. Selon moi – mais ce n’est pas l’opinion d’Apple; cette notion de gratuité est un vrai problème. Il faut proposer un service de manière à aller au-delà de la gratuité et toute cette folie ‘freemium’. Peut-être qu’à une époque, nous en avions besoin, mais désormais, selon moi, c’est une arnaque. Ce que ces compagnies sont en train de construire, c’est un marché désormais dépassé. »

Mais avec son ancienneté de trois mois, Apple Music a encore le temps de s’implanter, et de continuer à prospérer. Sinon, pour écouter les sons d’aujourd’hui et de demain, vous pouvez toujours écouter RAJE, c’est gratuit !

Commentaires

commentaires

Votre radio préférée est partout !
est une radio du
| Département médias du Groupe SOS